Lettre aux prisonnier-es en lutte au Mexique : Malgré l’emprisonnement, nous ferons cheminer votre lutte !

Aux prisonnier.e.s, à leurs familles et à toutes celles et ceux qui ne les oublient pas,

A l’EZLN, au Congrès National Indigène-Conseil Indigène de Gouvernement et aux peuples en résistance À la Sexta et aux réseaux de résistance et de rébellion, en Europe, au Mexique et au-delà.

A tous les signataires de la déclaration pour la vie

Depuis l’Europe, nous voulons envoyer des salutations fraternelles et spéciales à tous les prisonnierEs en lutte au Mexique.

Malgré des années d’emprisonnement et d’enfermement, elles et ils continuent à se rebeller, à dénoncer l’injustice et à essayer de garder l’espoir d’un monde meilleur, alors que les gouvernements voudraient les condamner à la résignation et effacer de leur esprit l’espoir et la foi en la vie. Comme le disait le révolutionnaire Ricardo Flores Magón il y a plus de cent ans : « Vivre, pour l’homme, ne signifie pas végéter. Vivre signifie être libre et heureux. Nous avons tous le droit à la liberté et au bonheur”. Depuis la prison, même si l’on veut vous enlever l’espoir chaque jour, vos messages, vos grèves, vos résistances sont un exemple que, comme l’a dit Magon, « la rébellion c’est la vie, et la soumission c’est la mort ».

Partout en Europe, nous sommes en train de nous organiser pour accueillir la première délégation navale zapatiste à l’occasion de leur long voyage pour la vie du Mexique jusqu’aux côtes de la Galice. Un voyage à contre-courant de la destruction apportée par les conquistadors, les colonisateurs, et tous les capitalistes qui n’ont que l’argent, le profit, le pillage et la destruction en ligne de mire. Mais comme les prisonniers du monde entier nous l’enseignent par leur lutte et leur résistance : le plus beau cadeau à l’horizon sera toujours la liberté et la vie ! C’est pourquoi nous voulons vous envoyer de fortes embrassades, et vous dire que malgré l’emprisonnement, nous ferons aussi cheminer vos résistances dans notre regard !

Depuis l’Europe, nous envoyons nos salutations spéciales à :

Fidencio Aldama Pérez, de la communauté Yaqui de Loma de Bacum, qui a lutté contre l’imposition d’un gazoduc sur le territoire Yaqui, et qui a été emprisonné pendant cinq ans à Sonora.

Les sept prisonniers de la communauté mazatèque d’Eloxochitlán de Flores Magón, emprisonnés depuis sept ans à Oaxaca sans procès ni condamnation, certains en grève de la faim, et dont les familles font un sit-in permanent pour réclamer vérité et justice.

Fredy García, porte-parole de l’organisation indigène oaxaquénienne CODEDI, un combattant social inaccessible à l’intérieur comme à l’extérieur de la prison, incarcéré depuis novembre 2019 dans la prison de Tanivet à Oaxaca.

Les collectifs de prisonniers en résistance au Chiapas La Voz de Indígenas en Resistencia, La Voz verdadera del Amate et Viniketik en Resistencia et en particulier Marcelino Ruiz Gomez, Adrián Gómez Jimenez, Germán López Montejo et Abraham López Montejo, qui malgré des années d’emprisonnement et d’injustice, ne cessent d’écrire, de dénoncer et de manifester leur solidarité, malgré toutes les sanctions, difficultés et menaces que cela implique.

… Et beaucoup d’autres camarades qui sont emprisonnés, piétinés, parfois torturés et qui doivent supporter jour après jour cette torture de l’emprisonnement et de la séparation d’avec leurs proches. En ces temps de covid, les prisons sont devenues de plus en plus un enfer où la lutte pour survivre contre le désespoir et la mort est quotidienne. Votre combat et vos voix sont essentiels, non seulement pour vaincre l’injustice, mais aussi pour tous les autres prisonniers qui n’ont bien souvent plus la force de crier.

Dans le monde entier, des millions de personnes sont emprisonnées, et les voix et les vies de milliers et de milliers de combattants sociaux sont emprisonnées. Sachez donc que nous sommes à vos côtés, et que nous faisons nôtre votre digne combat :



DEPUIS L’EUROPE ET A VOS COTES NOUS CRIONS : LIBERTÉ ET JUSTICE !

SIGNATURES :

Allemagne

– Citizens Summons, Bonn, Alemania.

Belgique

– CAFEZ, Liège, Bélgica

Catalogne

– Cafè Rebeldía-Infoespai, Barcelona, Catalunya

– Adherentes a la Sexta Barcelona

Chypre

– Colectivo Ramona (Chipre)

Corse

– Corsica Internaziunalista (Córcega)

Etat espagnol

– CNT-AIT Tarragona (España), Comitè Acollida Zapatistes – Illes Balears i Pitiüses, Solidaridad Internacional Andalucia, The Foundry (Bravos, Galicia), Taller ahuehuete, Paz y Solidaridad Euskadi



France


– Comité de Solidaridad con los Pueblos de Chiapas en Lucha (CSPCL-Paris), Comité de Solidaridad con los Pueblos Indigena de las Americas (CSIA-Nitassinan) – Francia, Grupo de apoyo a Leonard Peltier (LPSG- France) – Francia, Mut Vitz 13 (Marseille), Fédération SUD Education, Union syndicale Solidaires, Zapateria Toulouse, Colectivo Causeries Populaires (Vendée), Le Château en Santé (Marseille), Collectif Paris Ayotzinapa, Mut Vitz 31 (Toulouse + Comminges)

Finlande

– Colectivo Armadillo Finlandia

Italie

– Associazione Ya Basta ! Milano

Royaume Uni

– Scotland Zapatista, Zapatista Solidarity Network (Reino Unido)



Euskal Herria


– Zapatisten Lagunak, TxiapasEkin, Lumaltik Herriak

Portugal

– Taller Ahuehuete

Luxembourg

– Let’zapatistas Colectivo

Autre géographies

Mujeres y Disidencias de la Sexta en la Otra Europa y Abya Yala, Palabreria Kolektiva, Asamblea de Pueblos Indígenas del Istmo en Defensa de la Tierra y el Territorio, Florina Mendoza, Colectivo Ve´i Ñuu savi

Pour ajouter la signature de votre collectif, écrire à : cspcl@samizdat.net

Share Button