Plus que jamais le 1er Mai,

Pénicaud tente de museler l’inspection du travail !

La Poste met ses salarié.e.s en danger !