Préface d’Annick Coupé

jeudi 27 février 2014
par  gilou

Préface
Cette brochure vise à transmettre la mémoire de la construction de Solidaires à Toulouse et en Haute Garonne, en liant cette histoire aux mobilisations sociales. C’est un enjeu important pour les militant-es de Solidaires 31 d’aujourd’hui et de demain. En effet, savoir d’où nous venons, comprendre le contexte social dans lequel nous déployons notre action, connaître es lutes et les mouvements sociaux qui ont marqué un territoire… tout cela permet souvent d’être plus efficaces et de mieux appréhender les rapports de forces. Cela montre aussi que l’histoire sociale n’est pas linéaire ; qu’il y a des moments de luttes, des moments d’enthousiasme, et des périodes plus difficiles, voire de doute… mais que le syndicalisme (ou du moins notre syndicalisme) a pour fonction de tenir dans la durée, de ne pas laisser l’air du temps et les renoncements polluer notre projet de transformation sociale et nos capacités de résistance collective.
C’est aussi rappeler que nous nous inscrivons dans un syndicalisme de terrain, en prise avec les réalités telles qu’elles sont et dans un syndicalisme de luttes, qui s’inscrit dans le mouvement social.
Le rappel de toutes ces histoires qui forment l’histoire (non exhaustive) de la construction de Solidaires à Toulouse (et en Haute Garonne) doit être un outil qui ne donne pas des solutions clefs en mains mais donne à penser sur des problématiques toujours d’actualité et qui le resteront : la question de l’unité d’action, la nécessité d’un syndicalisme interprofessionnel ouvert sur « la cité », la pratique syndicale, le rapport à la politique et aux forces politiques, l’indépendance syndicale … mais aussi la question des formes de luttes, de la grève générale, des solidarités interprofessionnelles.
Ces questions ont toujours été au cœur de la construction de l’Union syndicale Solidaires et le resteront : ce sont des sujets qu’il faut en permanence remettre sur le métier. Les éléments contenus dans cette brochure peuvent nourrir cette réflexion qui doit à tout moment exister parmi les militant-es et adhérent-s. C’est donc une oeuvre salutaire…
Et on ne peut que souhaiter que de telles initiatives se développent dans d’autres départements.
A titre plus personnel, en relisant les différents épisodes de cette histoire toulousaine, je me sens un peu concernée, ayant à diverses reprises participé, comme porte parole nationale de Sud Ptt puis de Solidaires à des initiatives toulousaines, tant des réunions internes que des débats unitaires ou des mobilisations. Je dois témoigner ici de la vitalité des débats, parfois un peu rudes ; mais tout autant de l’accueil chaleureux qui m’a toujours était réservé par les militant-es toulousaines : que les un-es et les autres en soient ici remerciés.
Bonne lecture !


Navigation

Articles de la rubrique

  • Préface d’Annick Coupé

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois