Quel avenir pour « Jeunesse et Sports » ?

Solidaires JSQUEL AVENIR POUR « JEUNESSE ET SPORTS » ?

Le Service public JS est un champ de ruines !
La baisse des effectifs depuis 15 ans a des conséquences dramatiques sur le service rendu aux usager.e.s, le sens des politiques publiques…
La RéATE et la RGPP ont dévasté les services, les missions et les agents. L’OTE en cours, dont on nous promet une mise en place depuis 2 ans, n’est qu’incertitude et démotivation.
Trop souvent, les pratiques de l’encadrement sont verticales et autoritaires (pressions, non respect des textes…) et les consignes tombent sans associer les personnels.
En conséquence, de nombreuses organisations deviennent harcelantes avec des incidences graves sur les agents (les situations de risques psycho-sociaux sont de plus en plus élevées et alarmantes) et sur la qualité du service public !

Il est temps d’ouvrir les yeux et d’agir pour reconstruire le service public JS !

Du côté des missions Sport, la lutte victorieuse des CTS a été longue, intense et laissera des traces néfastes s’il n’y a pas de recrutement massif : 2024 CTS en 2024 ! Et un accompagnement des CTS dans les services avec un intense travail de réseau et de soutien !

L’agence nationale du sport est un fiasco, une dérive du service public. Un ministère bis qui le concurrence. Or c’est une toute petite structure qui restera une toute petite structure et qui n’a pas les moyens de conduire les missions qui étaient réalisées par le ministère auparavant. Aucune plus-value n’est apportée par cette structure, bien au contraire. Des dysfonctionnements majeurs sont révélés chaque semaine : volonté d’assèchement des personnels de la Direction des Sport ou du contingent de CTS, problème de positionnement par rapport aux fédérations (discours d’accompagnement mais des pratiques autoritaires en réalité), ingérence dans le recrutement des CTS, campagne de subventions qui virent parfois au clientélisme comme nous l’avions annoncé, en particulier en période électorale…

Les seules possibilités de reconstruire le secteur JS sont de concevoir une politique TRES AMBITIEUSE, avec des moyens humains et économiques, de retrouver du sens dans les missions et de reconstruire avec les personnels qui ont acquis une connaissance fine des territoires et des publics…

C’est tout à fait envisageable de reconstruire le service public JS avec :
– Un plan de recrutement de 1000 personnes à horizon 2025.
– Une pause dans le développement de l’agence du sport, en attendant un évaluation de son impact sur l’ensemble du système.
– Le transfert du budget du SNU, dispositif coûteux, rétrograde et rejeté de toutes et tous (jeunes concerné.e.s, personnels, associations…)
– La création d’un réseau de futurs services régionaux en DRAJES pour créer les synergies, les dynamiques et les échanges de pratiques entre les personnels CTS, CAS, CEPJ et personnels administratifs…L’affectation des CTS, ailleurs qu’en DRAJES relancerait immédiatement la mobilisation !
– Des missions pensées autour des besoins des usager.e.s et des associations et non à travers le prisme des dispositifs.

Cliquer ici pour nous rejoindre
31 rue de la Grange aux belles
75010 PARIS
solidairesjs@net-c.com
06 86 63 17 91
Facebook
Twitter
Instagram

 

Share Button