(Procès France Télécom) Jour 36.2 – Parler pour ceux qui n’ont plus de voix


Du 6 mai au 11 juillet, se tient le procès d’anciens hauts dirigeants de la multinationale France Télécom, devenue Orange, accusés harcèlement moral par une centaine de parties civiles dont Sud PTT et Solidaires. Durant celui-ci, de nombreuses personnalités, scientifiques, écrivains, artistes… vont écrire, dessiner, filmer des comptes-rendus jour après jour, l’histoire du procès selon leur point de vue…Pendant ce procès exceptionnel, Basta ! et la petite boîte à outils de l’union syndicale Solidaires vous proposeront ce suivi régulier des audiences. Nous approchons de la fin (jour 41) et sommes désormais dans les plaidoiries et réquisitions.

L’audience du 4 juillet 2019 du procès France Télécom, vue par Danièle Linhart, Sociologue, Directrice de recherches au CNRS, travaillant sur l’évolution du travail et de l’emploi, auteure, entre autres, de La comédie humaine du travail. De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, Érès, 2015.

http://la-petite-boite-a-outils.org/jour-36-2-parler-pour-ceux-qui-nont-plus-de-voix/

Dessins de Claire Robert dont on peut voir plusieurs dessins ici.

Pour lire les comptes-rendus précédents c’est ici par exemple le point de vue de Jean Rochard sur cette même journée d’audience.

Pour s’abonner il suffit de s’inscrire ici.

Share Button