Haltes aux pogroms anti Rroms, solidarité !

Des manifestations de haine, des agressions physiques, des lynchages ont eu lieu ces derniers jours à l’encontre des populations Rroms dans plusieurs villes de France. A l’origine, des rumeurs d’enlèvements d’enfants, rumeurs qui font écho à de vieux préjugés racistes tantôt à l’encontre des Rroms tantôt à l’encontre des Juif-ves…

Des lois condamnant le racisme existent dans notre pays.

Du côté des autorités publiques, nous attendons qu’elles fassent appliquer ces lois, mais au-delà, qu’elles prennent la mesure de leurs responsabilités.

Il n’est pas sans conséquence de laisser volontairement des personnes dans la misère, en marge des droits au logement, à la santé, à l’éducation ou au travail, de détruire les campements sans proposition digne de logement.
Il n’est pas sans conséquence non plus de les stigmatiser par des déclarations publiques comme celles de Manuel Valls, alors Premier ministre, disant qu’ils « sont à l’origine de problèmes qui prennent parfois des formes inquiétantes », que « la proximité de (leurs) campements provoque de la mendicité et aussi des vols, et donc de la délinquance. » et que « Les Rroms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie ».

Nous avons malheureusement le résultat aujourd’hui.

L’Union syndicale Solidaires exprime sa solidarité envers toutes les familles, les personnes violentées ou menacées. Elle exige la protection des potentielles victimes et au-delà un changement radical de politique à l’égard des populations Rroms.

Share Button