En Italie comme partout, l’extrême droite est l’ennemie des salarié-es

Samedi 9 octobre, à Rome, des manifestants anti vax, dont de nombreux fascistes de Forza Nuova et leurs dirigeants, ont attaqué le siège national de l’organisation syndicale CGIL, détruisant son hall d’entrée.

Cette attaque contre une organisation du mouvement ouvrier montre, une nouvelle fois, que quels que soient ses apparences, et ses discours, l’extrême droite est l’ennemie des travailleurs-euses, et qu’aucun compromis ou arrangement n’est possible avec elle.

L’Union syndicale Solidaires affirme sa totale solidarité avec la CGIL et apporte tout son soutien aux italien-nes qui se rassembleront dès ce dimanche devant l’ensemble des bourses du travail d’Italie, et participeront samedi prochain à l’appel des syndicats à une manifestation nationale antifasciste à Rome.

A Paris, comme à Rome, à Budapest ou à Rio de Janeiro, les fascistes sont nos ennemis. Qu’ils soient en uniforme, en costume ou en bombers, nous devons les combattre !

Paris, le 10 octobre 2021

Documents à télécharger

Article publié le 10 octobre 2021

Share Button