Communiqué SUD Michelin 11/02/2021

Après les effectifs, Michelin rationalise les augmentations !

La Direction Michelin et les Organisations Syndicales se sont réunies les 8 et 9 février dans le cadre des négociations annuelles obligatoires.

SUD Michelin avait officiellement demandé, en décembre 2020, de décaler la réunion initialement prévue le 20 janvier 2021 après la communication des résultats financiers du Groupe au 15 février 2021.

SUD a rappelé tout au long de la négociation les communications du Groupe sur sa résilience pendant la crise sanitaire où Michelin s’est renforcé, comme Florent MENEGAUX l’a affirmé dernièrement. L’ensemble des salariés a contribué à ce constat partagé, et en particulier ceux qui bénéficient des plus faibles rémunérations qui étaient en première ligne.

La réponse à notre revendication principale pour les plus bas revenus a été de 0.5 % d’augmentation générale. INACCEPTABLE ! Si les actionnaires étaient traités de la sorte, il y a bien longtemps qu’ils auraient quitté le navire !

Proposition 2021 : Baisse de plus de 30 % pour les plus bas revenus !

tableau

Face au mépris affiché de notre demande légitime, l’intersyndicale SUD-CGC-CGT-FO a décidé de ne pas siéger pour la première réunion de négociation du projet Simply. SUD ne signera pas en l’état cet accord. Nous demandons la réouverture des négociations juste après l’annonce des résultats financiers.

Après l’annonce du projet Simply / Compétitivité le 6 janvier 2021, avec la rationnalisation drastique des effectifs, Michelin porte un deuxième coup à l’ensemble des salariés en quelques semaines d’intervalle.

Il est urgent que la Direction de l’entreprise se ressaisisse en envoyant des signaux positifs, au risque de perdre la motivation de tous ses salariés !

Jérôme LORTON
Délégué Syndical Central

 

Article publié le 15 février 2021

 

Share Button