Communiqué de presse suite aux violences policières lors de la manifestation pour défendre le droit à l’avortement à Toulouse 

Vendredi 28 septembre, nous étions un peu plus de 500 à personnes de 5 à 85 ans à manifester à Toulouse pour défendre le droit et l’accès à l’avortement en France et dans le monde.

Alors que l’égalité Femmes/Hommes a été déclarée grande cause nationale, la préfecture de police a encore une fois refusé l’accès au centre ville à une manifestation aux revendications féministes, et les manifestant·es se sont retrouvé·es face à un barrage de police au niveau du Pont Neuf.

Plusieurs manifestant·es, dont un enfant, ont été violemment aspergé·es de poivre et molesté·es alors que cette marche était plus que pacifique .

Sud santé sociaux 31 tient à exprimer son indignation face à cette violence et cette atteinte à la liberté de manifestation en centre ville qui dure depuis des années à Toulouse.

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/28/2877911-manifestantes-droit-avortement-gazees-pont-neuf.html

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/video-toulouse-manifestants-droit-lavortement-gazes-sortie-pont-neuf_18821579.html

Share Button