Chez Yves Rocher, travaille et tais-toi ! Stop à la répression syndicale en Turquie

La direction de Kosan Kosmetik, une filiale à 51 % du groupe Rocher plus connu sous le nom d’Yves Rocher, a exclu ses salarié·e·s, en majorité des femmes, coupables à ses yeux de s’être syndiqué·e·s. Elles demandent leur réintégration et dénoncent l’inaction complice du groupe français.

132 personnes essentiellement des femmes, ont perdu leur emploi après s’être syndiquées. L’usine Kosan Kozmetik, emploie 378 personnes au total.

A Gebze, l’arrondissement industriel qui jouxte Istanbul, l’usine Kosan Kozmetik produit des cosmétiques de la marque Flormar, acquise en 2012 par le Groupe Rocher. Elle ne veut pas entendre parler d’un syndicat en son sein… Pourtant le Groupe Rocher, le géant français des cosmétiques, plus connu sous le nom d’Yves Rocher, se vante d’être « une entreprise inclusive et ouverte », qui s’engage à « lutter contre toute forme de discrimination ». La discrimination syndicale ne semble cependant pas faire partie de ses adversaires, du moins pas partout.

[…]

Share Button