Changeons le système !

Ce 1er décembre nous étions dans les rues. Nous étions dans les manifestations antiracistes, nous étions avec les chômeuses et les chômeurs, certain-es d’entre nous étions également présent-es pour porter la justice sociale, la justice fiscale et la transition écologique aux côtés des gilets jaunes. Les mouvements et les manifestations sont éclatés, les revendications sont multiples, mais la colère contre le gouvernement utilise les mêmes mots : justice sociale, égalité.

Le week-end a été marqué par une répression accentuée avec notamment une partie de Paris transformée en camp retranché provoquant une colère exacerbée de nombreux manifestant-es.

Des centaines de blessé-es, d’arrêté-es sont aussi à déplorer, avec des images et des témoignages qui attestent des charges violentes des forces de l’ordre et de l’utilisation de tout-es les armes. Ces même armes, que nous avons déjà dénoncé-es lors des dernières manifestations loi travail (plus de grenades de désencerclement lancées à Paris samedi que durant toute l’année 2017) et qui sont devenues la norme. Solidaires condamne la stratégie délibérée de la tension que cherche à mettre en place le pouvoir, unique réponse à cette colère, avec tous les dangers que cela recèle.

Depuis le 19 novembre, Solidaires appelle à une réunion intersyndicale car il est de notre responsabilité collective de construire des convergences, et de mettre en avant des revendications sociales et écologiques, et de construire, dans les entreprises, dans les services publics, dans les établissements scolaires et les universités les mobilisations nécessaires et d’appuyer par la grève partout où c’est possible le renforcement du rapport de forces en construction pour une autre répartition des richesses. Le mouvement syndical doit prendre ses responsabilités et porter la transformation sociale.

Le 8 décembre la mobilisation écologique pour le climat entamée en septembre continue et elle est fortement suivie. Nous savons qu’il y a urgence à agir. Il ne s’agit pas d’opposer urgence sociale et urgence écologique mais au contraire de les faire converger car dans les deux cas ce sont les mêmes qui payent et payeront les conséquences. Nous œuvrerons pour construire les convergences avec toutes celles et tous ceux qui veulent la justice sociale et la transition écologique. « Changer le système », ce n’est pas qu’un slogan mais une urgence absolue.


Share Button