Mon corps m’appartient !

Une rupture profonde s’impose !

Solidarité Kanaky n° 8 – Août 2020