Autoritarisme, intimidation et provocation

Solidaires Finances Publiques 38 - Solidaires Isère

Nous venons d’apprendre que le Directeur départemental de Haute-Garonne avait informé les représentants de l’intersyndicale locale d’une saisine en référé du tribunal administratif visant les agent.es ayant participé au blocage de plusieurs sites durant ces dernières semaines. L’audience doit avoir lieu ce mercredi.

L’objectif du référé et de la décision attendue du TA est le déblocage par la force publique des piquets de grève… alors même qu’aucune action de ce type n’est envisagée sur place cette semaine par les assemblées générales. Dans sa grande mansuétude, la direction n’envisage pas pour l’instant de suites disciplinaires.

La collusion insupportable entre le pouvoir administratif et le pouvoir politique éclate ici au grand jour et emprunte les mêmes chemins de la répression de l’action syndicale et collective. Le mensonge et l’hypocrisie de la Direction générale sont aussi patents puisque le DGA avait assuré les représentants nationaux de Solidaires Finances Publiques que les exploits d’huissier réalisés en février n’avaient pour but de sanctionner effectivement les personnels engagés dans une lutte légitime. Mensonges, omerta, intimidation et provocation, décidément la DG et le gouvernement forment une véritable association de malfaiteurs.

Solidaires Finances Publiques apporte tout son soutien aux camarades de Haute-Garonne qui depuis des semaines tiennent haut et fort la flamme de la résistance face aux projets destructeurs du gouvernement et de la DG. Le syndicat appelle tous les personnels à réagir dès mercredi en adressant au Directeur local (hugues.perrin@dgfip.finances.gouv.fr) et au Directeur général (bruno.parent@dgfip.finances.gouv.fr) des courriers électroniques de protestation, ainsi que des motions de soutien aux agent.es concerné.es (via les balf des sections syndicales).

Share Button