Année 2019 – Promesses de changements dans l’éducation !!

L’année 2018 s’achève, et l’année 2019 s’annonce remplie d’espoirs dans l’éducation.

Espoirs différents selon, que l’on soit du côté du patronat et du Ministère ou que l’on soit du côté des travailleuses et travailleurs de l’éducation nationale…

Côté ministère on souhaite :

– la casse du statut et la précarisation de l’éducation nationale (cf. CAP 22),

– la fin du paritarisme pour des méthodes plus managériales,

– la fusion des académies pour moins de fonctionnaires,

– la réforme de la formation initiale,

– une suppression d’au moins 1800 fonctionnaires dans l’EN,

– la réforme des directrices.teurs d’école,

– des solutions sécuritaires en réponse à #pas de vague,

– la disparition des CIO pour une régionalisation de l’orientation,

– une orientation en fin de 3ème au service du tri social,

– le torpillage de l’éducation prioritaire,

– attaquer la liberté pédagogique dans le premier degré (méthode de lecture, évaluations nationales…),

– casser l’enseignement professionnel,

– réformer le lycée général et technologique, ainsi que le BAC,

– sélectionner à l’université grâce à parcoursup,

– …

SUD Education 31-65 revendique :

– la titularisation de tout.es les précaires qui le souhaite, sans condition de concours ni de nationalité,

– un service public garant des droits des personnels, et fondé sur la coopération entre pairs et l’horizontalité des prises de décisions,

– le refus d’une vision managériale de l’école, la casse du statut de fonctionnaire, et toute  perspective de recrutement par les chef.fe.s d’établissement,

– la prise en charge collective des directions d’école,

– un temps de concertation nécessaire avec nos collègues,

– la création de tous les postes nécessaires et la diminution des effectifs par classe,

– des moyens pour une école égalitaire et émancipatrice, le respect de la liberté pédagogique,

– des programmes favorisant l’expérimentation, l’esprit critique, la coopération, et qui ne hiérarchise pas les domaines de connaissance,

– l’abrogation de la réforme de la voie professionnelle, du lycée et du bac, et le maintien des  CIO,

– la fin de la sélection à l’université et la possibilité pour les bachelières.ers d’accéder à la formation supérieure de leur choix,

– le maintien des dispositifs d’éducation prioritaire, et des recrutements massifs
d’enseignant.es, de CPE, d’AED titulaires à la hauteur des besoins, d’après la logique de donner plus à celles et ceux qui ont moins,

C’est maintenant qu’il faut réagir, l’avenir nous appartient. Ensemble nous pouvons construire le rapport de force qui les fera plier. S’organiser et lutter pour se protéger et protéger les élèves !

A très vite dans la rue, les AG, les blocages, les bahuts… !!!

Cet article Année 2019 – Promesses de changements dans l’éducation !! est apparu en premier sur Sud education 31-65.

Share Button