Accident de train de Varilhes : Communiqué de presse de SUD Rail

Sud Rail Midi-Pyrénées

Ce matin le train numéro 871402, effectuant Foix-Toulouse a percuté une voiture à hauteur de Varilhes à 6h41. Si heureusement  aucune victime n’est à déplorer il n’en reste pas moins que la situation est alarmante car sur cette ligne et depuis le 9 décembre, le conducteur se retrouve seul à bord du train alors qu’avec la présence du contrôleur, il y avait deux acteurs sécurité. Seul pour conduire et sécuriser le train, mais également seul pour gérer les voyageuses et les voyageurs. Ce qui dans un cas comme celui-là lui rend la tâche impossible.

D’après les informations que nous avons, les astreintes contrôleurs ne pouvaient être présentes sur place avant 9h30 et l’astreinte traction pas avant 9h, soit à minima 2h après l’accident. Malgré le fait que le conducteur ait fait part de la difficulté à gérer les voyageurs et voyageuses à bord (30), la hiérarchie lui demande de faire le RO (responsable des opérations), être donc responsable de tout ce qu’il peut se passer dans le train le temps que la « cavalerie » arrive et ce malgré le choc psychologique lié à l’accident. Nous pouvons légitimement nous demander ce qu’il se passerait si le train était bondé ou si la situation avait été plus grave.

SUD-Rail dénonce depuis le début la mise en place d’un tel changement néfaste pour les travailleuses et travailleurs du rail, pour les usagères et usagers, pour le service public. La désertification des gares, les réformes successives ont mis à mal l’ensemble du chemin de fer et aujourd’hui nous en voyons les effets dans cette situation. Abandon des agents et des usagères et usagers en pleine ligne.

Nous demandons la remise en place des contrôleuses et contrôleurs dans tous les trains afin d’assurer  conjointement avec la conductrice ou le conducteur les taches de sécurité. Nous appelons également le conseil régional à faire pression sur la SNCF pour appuyer cette demande et qu’enfin nous, agents SNCF et usagers-ères soyons entendus.

Nous invitons également toutes personnes rencontrant des difficultés lors de leurs trajets, éprouvant des situations anormales (agression, vol, inconfort lié à la sur-occupation, …) à écrire  à la région, à la SNCF et aux associations d’usagers-éres.

SUD-Rail

Share Button