8 Mars : toutes en grève !

A Toulouse, construisons une grève de 24h !

Dimanche 19 janvier, l’assemblée féministe Toutes en Grève 31 a lancé la préparation de la grève du 8 mars 2020 à Toulouse !

A quelques semaines de cette journée de mobilisation féministe, nous avons décidé que cette année, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes sera une grève de 24h comme dans tant de pays dans le monde !

Dans un contexte de mouvement social historique contre la réforme des retraites, auquel nous participons depuis le début avec le cortège « Retraites : les femmes en première ligne », nous lançons une dynamique de construction d’une journée de grève féministe, pour que la grève soit réellement générale ! En effet, les organisations traditionnelles entendent souvent la grève comme étant le seul arrêt du travail productif. Pourtant, pour que cette production ait lieu, un autre travail, invisible, est effectué, très majoritairement par des femmes : le travail de reproduction de la force de travail. Qu’il soit salarié ou non, le ménage, le repas, la garde des enfants, le soin, etc. est un travail qui aujourd’hui encore repose presque exclusivement sur les femmes et les minorités de genre et fait peser une charge mentale énorme. Ainsi, pour que la grève soit réellement générale, pour que l’ensemble des activités qui permettent au système capitaliste de fonctionner soient bloquées, il faut allier à la grève du travail salarié la grève du travail domestique, rémunéré ou non !

Construire cette grève, c’est en même temps construire des alternatives collectives au fonctionnement sexiste du travail reproductif : arrêter la prise en charge individuelle du soin, des enfants, du ménage, des repas, c’est penser une prise en charge collective et solidaire de ces tâches !

Le 8 mars 2020, nous proposerons donc de faire la grève générale en arrêtant le travail et en proposant des alternatives au travail domestique !

Cette année, le 8 mars tombe un dimanche. Nous nous axons donc aussi sur un autre aspect de la grève féministe : la grève de la consommation. Parce que le dimanche, personne ne devrait travailler, parce que se sont majoritairement des femmes et des personnes vulnérables qui travaillent le dimanche et parce que la consommation est encore aujourd’hui organisée de manière sexiste, le dimanche 8 mars, personne n’ira faire ses courses !

Là encore, il s’agit pour nous de proposer des alternatives, ce jour là : plutôt que d’aller consommer individuellement, organisons des cantines populaire partout en ville !

Pour construire cette grève générale féministe, nous avons pensé à plusieurs étapes :

-le 8 février prochain, une action happening sera organisée en ville pour lancer le mois de la grève !

-le 8 février toujours, à 14h, la prochaine assemblée féministe Toutes en Grève aura lieu au 36 rue Roquelaine pour organiser concrètement la journée du 8 mars ! Pour l’instant, nous avons décidé que cette journée de grève commencera à minuit par une manifestation de nuit non-mixte. Dans la journée, des activités seront proposées pour animer la grève : cantine populaires, piquets de grève sur les lieux de travail, projections-débats, blocages, etc. En milieu d’après-midi, une grande manifestation, mixte, permettra de regrouper massivement l’ensemble des personnes qui souhaitent un changement permanent et durable de la société en passant du modèle patriarcal et capitaliste actuel à une société qui adopte des mesures concrètes qui permettront aux femmes de conquérir la liberté et l’autonomie de leurs corps et de leurs vies, à une société débarrassée de toutes les oppressions où chaque personne aurait les mêmes droits, à une société où les femmes et minorités de genre n’auraient plus peur de sortir dans les rues ou de rentrer à leur domicile.

Cette assemblée est ouverte à toutes les femmes et minorités de genre !

Militantes féministes, syndicalistes, associatives ou non-organisées, venaient construire avec nous la grève générale du 8 mars !

Cette année, nous avons aussi décidé de dé-centrer l’organisation. Des assemblées féministes se tiennent sur la fac du Mirail et à Science po et des réunions de quartiers vont avoir lieu pour préparer la grève partout dans la ville !

Si vous souhaitez nous rejoindre ou proposer d’autres cadres, sur vos lycées, dans vos boîtes, dans vos facs ou vos quartiers, envoyer nous un message à : toutesengreve31@gmail.com ou sur facebook : Toutes en Grève 31

Share Button